liane


liane

liane [ ljan ] n. f.
• 1694; lienne 1640; mot fr. des Antilles, des dial. de l'Ouest; de lien
Plante grimpante, épiphyte, qui s'élève vers la lumière, dans les forêts tropicales, la jungle. « des lianes de divers feuillages qui, s'enlaçant d'un arbre à l'autre, forment [...] des arcades de fleurs » (Bernardin de Saint-Pierre). Souple comme une liane, très souple.

liane nom féminin (mot français des Antilles, du français dialectal liener, lier des gerbes) Plante dont la tige flexible grimpe en s'accrochant au tronc et aux branches des arbres (espèces grimpantes : vigne, lierre, clématite) ou en s'enroulant autour du support (plantes volubiles). [Les lianes de la forêt équatoriale peuvent atteindre 100 m et plus.] ● liane (synonymes) nom féminin (mot français des Antilles, du français dialectal liener, lier des gerbes) Plante dont la tige flexible grimpe en s'accrochant au tronc...
Synonymes :

liane
n. f. Végétal dont la tige, trop flexible pour se soutenir d'elle-même, croît le long d'un support (arbre, mur, etc.). Les lianes sont abondantes dans les forêts africaines.
(Afr. subsah.) Liane à eau, dont la sève est potable. Liane à caoutchouc: landolphia. Liane corail, ornementale, à fleurs roses. Liane à indigo. Liane réglisse.
|| Fig. Un corps de liane: un corps très souple.

LIANE, subst. fém.
A. — Plante à tige flexible très allongée, herbacée ou ligneuse, qui pousse en utilisant d'autres plantes comme supports. Lianes grimpantes, rampantes; lianes enchevêtrées, inextricables; liane à caoutchouc; liane à réglisse; liane à patates (igname). On n'insiste généralement pas suffisamment sur le fait que la vigne est avant tout une liane des forêts, c'est-à-dire ni un arbre comme le pommier ou le pêcher, ni une plante des sous-bois comme le groseillier ou le fraisier mais un être qui, naissant dans le sous-bois, gagne rapidement le faîte des arbres les plus élevés et domine la forêt (LEVADOUX, Vigne, 1961, p. 22) :
1. Des lianes en fleur qui s'enlaçaient aux troncs
Grimpaient de branche en branche et montaient jusqu'aux fronts,
En retombaient d'en haut en trame de verdure,
Comme un câble rompu tombe de la mâture...
LAMART., Chute, 1838, p. 886.
Tige d'une plante de ce type (pouvant servir de lien). Elle a attaché le paquet avec une liane de clématite (GIONO, Regain, 1930, p. 56). J'eus mal pour ces fleurs, qu'une liane serrait si fort, et je la dénouai (MONTHERL., Encore inst. bonh., 1934, p. 692).
B. — [Dans des compar., des expr. métaph. ou fig.]
1. [Pour exprimer la souplesse, la grâce, la flexibilité] Souple comme une liane. Petits pieds andalous, braise rougeâtre aux yeux, Corps de liane, bras d'ivoire, cheveux bleus. Tout cela s'appelait Judith (BANVILLE, Cariat., 1842, p. 47). On comprend ce lyrisme euphuique, ce ploiement de lianes des héroïnes de Shelley, de Tennyson et de Browning (L. DAUDET, Entre-deux-guerres, 1915, p. 278).
2. [Pour exprimer l'attachement ou la dépendance] C'est peut-être ce qu'il y a de plus touchant, de plus émouvant, dans Barrès : cette obstination dans l'absurde. Mais peut-être sa pensée-liane avait-elle besoin de cet échalas-support pour s'élever (GIDE, Journal, 1930, p. 988) :
2. Elle était vouée, faite pour aimer, s'aliéner, (...) vivre de la vie d'autrui : une liane-fleur, (...) quelque chose d'aérien, de suspendu, comme une petite lumière dans l'obscurité d'une forêt.
GENEVOIX, Fatou Cissé, 1954, p. 18.
Prononc. et Orth. : [ljan]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1640 lienes « plantes sarmenteuses des forêts d'Amérique » (Le Père BOUTON, Relation [de l'establissement des François... en l'isle de la Martinique], p. 68 ds R. Philol. fr., 1933, p. 26); 1694 pommes de lianes (CORNEILLE, s.v. lienes). Empr. au fr. des Antilles où le mot semble importé des dial. de l'Ouest de la France dans lesquels le mot désigne diverses plantes, la plupart grimpantes (armoise, clématite, liseron, chèvrefeuille, v. FEW t. 5, p. 318b); liene, liane est prob. un dér. régr. du verbe dial. liener « lier des gerbes » (relevé pour Loches par FEW, loc. cit., p. 318a; cf. la collision homon. et sém. entre liener « lier des gerbes » et le type liener dial. du Centre et de l'Ouest, var. de glener « glaner », FEW t. 4, p. 152b et t. 5, p. 318b, note 4), lui-même dér. de lien avec dés. -er; liene, liane refléteraient l'alternance lien, lian des dial. de l'Ouest, v. FEW t. 5, p. 317b; v. aussi BARBIER ds R. Lang rom. t. 67, 1933-36 [1935], p. 333. Fréq. abs. littér. : 340. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 602, b) 579; XXe s. : a) 325, b) 425.

liane [ljan] n. f.
ÉTYM. 1694; liene, 1640; mot (liene, liane) du franç. des Antilles, des dial. de l'Ouest, de liener, de lien.
Nom générique de diverses plantes grimpantes, épiphytes, des forêts (cit. 3) tropicales, de la jungle. || Les lianes, plantes épiphytes qui s'enlacent aux arbres (→ Cimenter, cit. 2). || Lianes qui pendent du haut d'un escarpement (cit. 1). || Fouillis (cit. 3) de lianes inextricables (→ 1. Frayer, cit. 1). || Lianes qui fournissent du caoutchouc ( Urcéola), de la vanille ( Vanillier).Par ext. La tige de ces plantes. || Lianes d'une glycine (cit. 1). || Les lianes du lierre (→ Glisser, cit. 8).
1 (…) des lianes de divers feuillages, qui, s'enlaçant d'un arbre à l'autre, forment ici des arcades de fleurs, là de longues courtines de verdure.
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 96.
2 (…) ces grands arbres, garnis jusqu'en bas de lianes en chevelure (…)
Loti, l'Inde (sans les Anglais), II, I.
Par métaphore. || Une souplesse de liane.Fig. || Corps de liane.
3 Il demeura abasourdi, étreint par ce corps enroulé autour du sien, et souple comme une liane et dur !
Huysmans, Là-bas, XIII.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • liane — liane …   Dictionnaire des rimes

  • Liane — bezeichnet: eine verholzende Kletterpflanze, siehe Liane (Pflanze) eine deutsche Schlagersängerin, siehe Liane (Sängerin) einen weiblichen Vornamen, siehe Liane (Vorname) einen Fluss in Nord Frankreich, siehe Liane (Fluss) einen deutschen Film… …   Deutsch Wikipedia

  • Liane — Sf (Schlingpflanze) erw. exot. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. liane, der normannischen Entsprechung von frz. liseron m. Winde , aus l. vīburnum n. Schlingbaum . Es liegt dabei wohl eine volksetymologische Anlehnung von Spätformen des… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Liane — Li*ane (l[ i]*[=a]n ), Liana Li*a na (l[ i]*[=a] n[.a]), n. [F. liane; prob. akin to lien a band, fr. L. ligamen, fr. ligare to bind. Cf. {Lien}, n. ] (Bot.) A luxuriant woody plant, climbing high trees and having ropelike stems. The grapevine… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Liane — Liane: Der Name der Schlingpflanze wurde im 18. Jh. aus frz. liane entlehnt, dessen weitere Herkunft unklar ist …   Das Herkunftswörterbuch

  • Liane — (Lianne), Küstenfluß im französischen Departement Pas de Calais, mündet bei Boulogne …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Liane — f French and English: short form of ÉLIANE (SEE Éliane). Variant: Lianne …   First names dictionary

  • Liane — Liane, Liana Kurzform von → Juliane bzw. → Juliana (Bedeutung angelehnt an einen römischen Geschlechternamen), Bedeutung auch angelehnt an die gleichnamige Schlingpflanze. Bekannt aus dem Roman »Titan« von Jean Paul. In Deutschland eher selten… …   Deutsch namen

  • liane — LIÁNE s.f.pl. Şesuri întinse din America de Sud, acoperite cu vegetaţie ierboasă. [Scris şi llanos. / < sp. llanos]. Trimis de LauraGellner, 18.05.2005. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • Liane — As well as being the plural form of liana, Liane is a female given name, and may refer to one of the following;* Liane Bahler, German professional racing cyclist; * Liane Balaban, Canadian actress; * Liane Berkowitz, member of the German… …   Wikipedia